Maria Montessori parle du rôle de l’adulte, en le définissant comme un « guide au service de l’enfant ». Celui-ci incarne une autorité bienveillante : un mélange subtil de fermeté, d’écoute et de non-jugement. 

L’adulte sait à la fois poser les limites, les règles, afin que l’enfant puisse se construire et grandir dans un cadre clair et sécurisant avec des repères explicites

En même temps, l’adulte se montre attentif aux différents besoins de l’enfant, exprimés de manière verbale ou non-verbale.  

C’est à l’intérieur de ce cadre que l’enfant profite pleinement d’une liberté de choix, de parole, de mouvement, et d’exploration, qui lui permet de s’auto-construire.

Aussi, cet adulte qui est le garant de la mise en place et du maintien de ce cadre favorable, se perfectionne, tous les jours, dans la capacité à offrir une aide utile quand il le faut, ou au contraire, à n’intervenir sous aucun prétexte pour préserver le développement spontané de l’enfant.

En cela, l’adulte se forme et s’informe sans cesse sur les besoins de l’enfant dans la structuration de sa personnalité.

Partagez cette page